Lost in Helsinki, Finlande

Helsinki. Une ville portuaire au bord de la mer Baltique.

Une ville que j’ai découvert un matin du mois de juin. Il faisait doux dans la capitale finlandaise et les nuits n’en étaient plus vraiment. Mais je l’imaginais sous la neige, pensant que la vie devait y être moins facile.

Helsinki est connue pour sa cathédrale luthérienne et son église construite dans la roche, l’église Temppeliaukio. Seul son dôme dépasse. Une pianiste jouait un morceau de musique classique à l’intérieur. C’était beau.

Une fois que l’on quitte son hyper-centre, Helsinki se révèle être une ville verte et calme.

Je me suis demandé pourquoi dans le centre ville, les noms des rues étaient accompagnés d’animaux. Une finlandaise a répondu à mes interrogations : au temps jadis -enfin pas tant jadis que cela : 200 ans- lorsque Helsinki fut fondée, elle ne comportait que quelques rues et celles-ci étaient désignées par des noms d’animaux.

Helsinki, c’est le Nord, mais aussi l’Est : pas si loin d’elle, se trouve la géante Russie, dont je vous parlerai dans un prochain article. Aussi, non loin d’Helsinki, à seulement 80 km, en face de la baie, se trouve la balte Tallinn.

Vous avez apprécié ? Partagez !Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

This Post Has 0 Comments

Leave A Reply