[Arctique – Antarctique] La côte est du Groenland

Après avoir quitté l’Islande, c’est la sauvage côte est du Groenland que j’ai eue dans mon objectif. Au petit matin, l’entrée dans le fjord marquait l’entrée en territoire Inuit. Quel bonheur absolu de revenir au Groenland. Des rorquals communs se nourrissaient. Quelques icebergs flottaient ici et là. J’avais aperçu les premiers la veille au soir, dans le détroit de Davis.

Quelque part niché au fond de ce fjord, le petit village de Kungmit. Entre les quelques maisons éparses, des linaigrettes, ces fleurs du Nord, des traîneaux -et des canettes de bière de partout, ça fait moins rêver, mais c’est une réalité. A 8h du matin, on croise des personnes qui titubent.

Un plus plus loin, à quelques fjords de là, la ville de Tasiilaq, la principale ville de l’est du Groenland. J’arrive au milieu de l’après-midi, les enfants jouent au football, des jeunes adolescents traînent, quelques mamans se promènent avec leurs enfants, un Inuit cherche à nous vendre une dent d’ours qu’il nous dit avoir tué pas loin de la ville. J’arrive à caser mes quelques mots de kalallisut, la langue des groenlandais de l’ouest, alors que nous sommes à l’est, mais il a compris -et moi aussi. « Nanoq ? » Oui. 

La ville est chouette, et c’est tellement bon d’être là.

Vous avez apprécié ? Partagez !Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

This Post Has 0 Comments

Leave A Reply