Traversée du canal de Panama

On se réveille certains matins plein d’énergie en sachant que la journée sera passionnante.

Ce fut le cas ce matin-là.

Je me suis réveillée un matin d’octobre dans un bateau, après une nuit au mouillage au large de Colón, Panama. Soit dit en passant, Colón n’est pas la ville la plus sécuritaire qui soit.

Le bateau a lentement pris le chemin du canal de Panama. Nous sommes passés le long du futur pont de l’Atlantique, puis avons atteint la première écluse, celle de Gatún. Le lac artificiel de Gatún est 26 m plus haut que la mer. Les navires franchissent trois écluses pour les monter, puis trois pour les descendre. On m’a dit qu’il y avait des crocodiles le long du canal, mais ils ne se sont pas montrés. Les pélicans si, par contre.

Quelques heures de navigation plus tard, nous passons l’écluse de Padro Miguel, puis celle de Miraflores.

Huit heures après notre entrée dans le canal de Panama, nous passions sous le pont des Amériques. Nous étions dans le Pacifique.

Vous avez apprécié ? Partagez !Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

This Post Has 4 Comments

  1. Carole GILLANT dit :

    Coucou miss fil-de-lau,

    Le pont centenaire ressemble pas mal à celui de Milau.
    On dirait que c’est la saison des pluies. Non ?

    Bonne continuation dans ton voyage. 😉
    Au plaisir de te lire.

  2. […] jours après avoir franchi le canal de Panama, j’ai poursuivi ma route vers le sud et ai traversé la ligne de […]

  3. […] En l’espace de quelques semaines, j’ai franchi le canal de Panama, la ligne de l’équateur et le Cap Horn. J’espère bientôt le cercle polaire […]

Leave A Reply