Sur la côte nord écossaise

Ca fait un mois que je veux vous parler l’Ecosse, de ce pays aux couleurs vives même au fond des glens, de la faune qui peuple ces terres sauvages, de la flore qui les colore, mais je ne savais pas trop par où commencer tellement j’ai de choses à raconter 🙂 Alors pour l’heure, je commence par le milieu et vous parlerai de la côte nord qui m’a envoûtée.

Nous avons pris la route depuis Lairg, proche de la côte est. En réalité, nous l’avions prise trois jours plus tôt à Edimbourg, mais nous avons fait quelques étapes auparavant. Au fur et à mesure que nous roulions vers le nord, le paysage devenait sauvage, la végétation changeait, le soleil apparaissait.

Sur la côte nord, les linaigrettes, ces fleurs que l’on ne trouve que dans le Nord et en altitude, sont apparues.

linaigrette-ecosse-nord

Nous avons entamé la côte nord par Dunnet Head, la point la plus septentrionale de la Grande Bretagne. En m’éloignant du phare, j’ai entendu piailler. Curieuse, j’ai traversé un pré, passé une barrière, approché la falaise et les ai vus : les oiseaux s’y trouvaient par centaines.

dunnet-head-falaise

Entre plein vent et mon équilibre tout relatif, mon 300 mm a eu beaucoup, beaucoup de mal à accrocher. Surtout les petits macareux en vol. Mais, j’étais venue en Ecosse en partie pour eux, j’étais heureuse de les voir.

macareux-dunnet-head

Sur la côte nord, le paysage est découpé, et oscille entre falaises et collines vertes. Nous étions seuls au monde sur des kilomètres, dans ces terres aux allures d’origine du monde.

collines-vertes-ecosse

Des origines du monde qui sont effectivement là, en témoignent la grotte préhistorique de Durness, et autres sites de la même période plus hauts sur les îles Shetland.

Sur la côte nord, les plages sont recouvertes de sable blanc et sont bordées par une eau bleue claire. Et visitées par des moutons. Oh wait.

plage-sable-blanc-ecosse

Sur la côte nord, la nuit ne semble jamais vouloir tomber, comme ici, à Durness, à minuit (GMT).

soleil-eternel-ecosse

Sur la côte nord écossaise, je me suis dit que j’y resterais bien.

Vous avez apprécié ? Partagez !Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

This Post Has 9 Comments

  1. Trop beau !!!! Vivement septembre que je découvre ces magnifiques paysages !

  2. Oscara dit :

    Beau voyage ! Les photos sont superbes.

  3. Mali dit :

    Chouettes photos, je ne connais pas du tout l’Ecosse mais ça a l’air très joli.

  4. KurO' dit :

    Merci pour ce petit voyage !

  5. Marie dit :

    Superbes photos, mais moi je n’ai pas vu de plages de sable blanc 🙁 J’ai vraiment manqué quelque chose!

  6. […] of Mull, au large de la côte ouest écossaise. Sauvage et verte, des petites routes sur lesquelles on ne se croise pas, des moutons en […]

  7. […] niché au fond de ce fjord, le petit village de Kungmit. Entre les quelques maisons éparses, des linaigrettes, ces fleurs du Nord, des traîneaux -et des canettes de bière de partout, ça fait moins rêver, […]

Leave A Reply