Madrid me ha matado

Il y a dix ans de cela, j’étais partie quelques mois à Madrid valider ma première année d’études. Ces trois mois étaient passés comme trois jours. J’ai vécu l’époque madrilène assez intensément, à visiter la ville et ses environs à fond, à tester restaurants et bars, parcourir musées et parcs.

J’étais bien retournée un an plus tard revoir cette ville et cette vie qui m’avaient marquées, mais plus depuis.

Aussi, lorsque l’opportunité m’a été donnée de m’y rendre un weekend fin septembre, je n’ai pas hésité. J’ai brièvement évoqué ce bien trop bref séjour dans un récent billet.

En réservant mon billet d’avion, j’étais partagée entre la hâte de retrouver Madrid, et l’appréhension de ne pas la reconnaître.

Finalement, ce fût comme si je l’avais quittée avant-hier.

De l’aéroport, j’ai filé plaza Castilla, puis j’ai descendu un peu le paseo de la Castellana.

plaza-castilla madrid

J’ai adoré marcher dans ces rues que j’ai eu connues par cœur.

plaza-cibeles-correos

J’ai adoré revoir ces bâtiments, suivre leur évolution.

oso-madrono

Oso y madroño, le symbole de Madrid

Arrivée Puerta del Sol, j’ai hésité sur comment rejoindre la Plaza Mayor. J’ai emprunté un axe plus ou moins au hasard, et au détour d’une rue, elle m’est apparue.

plaza-mayor-porte madrid

J’ai dû rester un petit moment à contempler la plaza Mayor. Elle doit être l’endroit le plus touristique de la ville, elle grouille sans cesse, mais je l’ai toujours trouvée merveilleuse. J’aime ses arcades, ses allées, ses pavés, ses murs rouges, son atmosphère.

plaza-mayor-cheval madrid

Après m’être extirpée de cette place, j’ai flâné dans le quartier qui jouxte le centre historique. J’ai cru découvrir le mercado de San Miguel et ses odeurs de nourriture qui donnent envie de tout goûter, mais à regarder d’anciennes photos, j’y avais en réalité déjà été (et j’avais tout goûté, du moins beaucoup).

mercado-san-miguel madrid

marche-jamon madrid

Mon séjour-éclair s’est terminé le lendemain plaza de España. J’avais le souvenir d’une place bruyante et bétonnée. Je l’ai découverte verte et calme dans la torpeur du dimanche matin.

plaza-espana-madrid

Et tel que dix ans plus tôt, j’ai quitté Madrid en me promettant de la revoir bientôt.

Vous avez apprécié ? Partagez !Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

This Post Has 7 Comments

  1. Elisa dit :

    On partage la passion pour Madrid!
    Amitiés
    Elisa, en Argentine

  2. Imad dit :

    J’adore tes photos ainsi que ton style d’écriture, keep it on 🙂

  3. Chloé dit :

    Cela fait toujours un étrange sentiment de retrouver une ville dans laquelle on a passé un certain temps…

  4. […] ensuite eu envie de voir Segovia. Déjà en 2003, lorsque j’avais habité quelques mois à Madrid, j’avais eu le projet de la découvrir, mais n’en avais pas eu le […]

  5. […] à y passer quelques heures avant de rentrer. J’ai déjà parlé de mon attrait pour la Plaza Mayor. A 10h le matin, elle était très calme, nous n’y étions que peu […]

  6. Ave Serein dit :

    Bonjour,

    Ce n’est pas une ville qui m’attire spécialement à la base, mais j’avoue qu’après avoir lu ton billet, je me demande si je ne vais pas m’organiser un petit séjour là-bas !

    Merci pour le partage 🙂

Leave A Reply