Albi, la rouge

Cette fois, je ne vous parlerai de mon coup de coeur pour une région polaire. Pas d’icebergs, pas d’aurores boréales, pas non plus de rues remplies par le brouhaha des motos. Mais pour des pierres rouges. Et une ville calme.

Je suis partie quelques jours dans le sud-ouest de la France, et me suis arrêtée à Albi. J’y étais passée très rapidement il y a quelques années de cela. Puis, on m’avait raconté qu’Albi valait le détour. Je m’étais dit que le jour où je reviendrai dans le coin, je prendrai le temps de la visiter. Ce jour a mis six ans à venir, mais il est venu.

albi-rive-droite-pont

J’ai trouvé la quiétude dans le cloître Saint Salvi.

albi-cloitre

Plus sérieusement, cette ville m’a étonnée, je ne la pensais pas si jolie. Je m’étais mal renseignée pour le coup. Mais, elle a été une très agréable surprise.

La cité épiscopale est intéressante.

albi-parc

La rive droite du Tarn offre une jolie vue sur la cathédrale (à droite).

albi-vue

Et puis ce pont et son reflet au soleil couchant…

albi-pont

Albi, c’était chouette. Je reviendrai, quand je serai de passage dans le coin.

Vous avez apprécié ? Partagez !Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

This Post Has 4 Comments

  1. C’est vraiment une très jolie ville au patrimoine très intéressant.

  2. Je comprends ton coup de cœur, Albi est vraiment très jolie, j’aime beaucoup son caractère médiéval.

Leave A Reply