Über den Wolken, muss die Freiheit wohl grenzenlos sein

Je sais, ce n’est pas avec ce type de titre de billet que je vais être dans les petits papiers de Google et grapiller quelques places dans les SERP. Mais je n’avais pas envie de titrer « Reflets nuages dans immeuble en vitre bureau Lyon ».

Au-dessus des nuages, la liberté doit être sans frontière. Mais quand on est dans les nuages ?

Sur une artère de Villeurbanne où je passe très régulièrement, un immeuble de bureaux comme il en existe tant.

Et les paroles de cette chanson allemande, que je crois n’avoir entendu qu’une seule fois d’ailleurs mais dont j’ai retenu cette phrase, de Reinhard Meyqui me sont venues alors que je post-traitais la photo.

cloud villeurbanne

J’aurais bien titré cette photo « Bleu », mais je l’ai déjà fait pour un précédent billet.

Vous avez apprécié ? Partagez !Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

This Post Has 5 Comments

  1. Jeannot dit :

    Sympa ! J’adore la fenêtre ouverte sur le ciel.
    (il faut soigner son SEO tout de même)

  2. maxim dit :

    la photo est vraiment originale et je pense que c’est ton sens du cadrage qui lui donne sa vraie dimension !

  3. Donlope dit :

    Très joli et poétique!

  4. […] J’ai déjà souvent la tête dans les nuages, paraît-il, et ce pont m’y a bien […]

Leave A Reply