I believe I can fly

Lorsque j’étais très jeune, les parapentistes que je pouvais voir en montagne m’intriguaient et me faisaient rêver.

Il y a quelques années de cela, j’avais fait part à une amie de mon projet de faire un jour un vol en parapente. D’habitude, je suis du genre à tout mettre en oeuvre pour réaliser mes projets, mais j’avais un peu appréhension quant à celui-ci. Malgré cela, lorsque le mois dernier cette même amie a eu l’opportunité de faire un vol et m’a proposé de le faire avec elle, j’ai dit oui. Après tout, on ne vit qu’une seule fois et je n’aime pas les regrets.

parapente chartreuse

Il faut savoir que depuis un certain jour sur un chalutier navigant sur l’océan Arctique, j’ai compris que j’étais faite pour la terre ferme. Sûrement mes origines d’une région montagneuse qui se rappellent à moi.

depart-parapente

Je me suis demandé plus d’une fois ces dernières semaines si j’aurais le courage de m’envoler, mais me disais que c’était encore loin. Et je ne vais pas mentir, autant j’étais sereine jusqu’à l’arrivée au lieu de rendez-vous en Chartreuse, autant dans le mini-bus qui nous a montées au sommet de la montagne, j’avais une boule au ventre.

decollage-parapente

Au moment où la voile s’est levée, que mes pieds ont commencé à décoller, j’ai sérieusement douté de vouloir le faire, tout en me disant qu’il était un peu tard et que ce vol en parapente allait être une expérience inédite et géniale.

Et elle l’a été !

Cette sensation de liberté, d’être tout petit dans le ciel, la vue, sont grisants.

Nous avons longé une falaise, approché une cascade que j’avais aperçue de la route en venant. Le moniteur a trouvé un courant d’air ascendant, nous avons ainsi gagné quelques mètres d’altitude.

vue-chartreuse-cascade

Le vol a été tout doux, j’ai eu le temps de discuter avec le moniteur, de prendre des photos.

A mi-parcours, il m’a confié les rênes du parapente, et m’a appris à le diriger. Wouuuh !

Moi-conduite-parapente

Puis, il a fallu redescendre. Le moniteur a fait quelques virages à 360° et plutôt relevés, nous avons gagné en vitesse, j’ai crié, mais c’était enivrant.

Finalement, je n’ai pas ressenti cette sensation de vertige que j’appréhendais.

Mon amie aussi a adoré l’expérience. Tellement, qu’elle veut maintenant m’entraîner dans un saut en chute libre. Hmmmmm.

Vous avez apprécié ? Partagez !Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

This Post Has 6 Comments

  1. Isabelle dit :

    Je suis impressionnée, je n’en aurais pas le courage ! Et tes photos donnent le vertige.

  2. Imad dit :

    wow! ca donne trop envie! il faudrait investir dans un goPro la prochaine fois pour avoir la vidéo 😉

  3. Waw!!! L’endroit où tu l’as fait est magnifique en plus !!!!
    Je rêve de faire de même, c’est une expérience que j’aimerais beaucoup vivre !!! 😀

  4. Omar dit :

    Le courage force l’admiration.
    Et les photos sont superbes,
    Quel talent !

Leave A Reply