[Photo 2016] S’il devait n’en rester qu’une…

Je n’ose pas compter combien de photos j’ai pris cette année. Plusieurs dizaines de milliers. Entre les photos prises pour mes clients, celles prises pour moi à Lyon ou en voyage (et ils ont été nombreux, une vingtaine de pays), celles pour mon deuxième livre à paraître prochainement sur le Lyon Gallo-romain après celui sur Villeurbanne, celles pour les journaux et magazines pour lesquels je travaille aussi…

Mais s’il ne devait en rester qu’une, je crois que ça serait celle-ci : un couple de manchots royaux, image que j’ai prise fin décembre en Géorgie du sud.

L’un des deux partenaires a le bec cassé. Il ne survivra sûrement pas très longtemps.

Rarement j’ai été aussi touchée. Ils se tenaient à l’écart de la colonie de manchots royaux. Leur câlin a duré longtemps. Ils sont restés debout près de la plage, en silence. Je me tenais à distance.

Je suis partie. J’aime bien cette photo.

manchots royaux gerogie du sud

Vous avez apprécié ? Partagez !Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+

This Post Has 3 Comments

  1. Jack dit :

    très belle photo, émouvante et expressive. Triste histoire.

  2. Shamansim dit :

    Bravo pour cette magnifique photo ! Elle est vraiment réussi, je comprends que vous l’ayez choisie. Elle est en effet chargée d’émotions, le récit qui l’accompagne est vraiment triste…

  3. Très belle capture de cet instant ! Elle effectivement très touchante et pleine d’émotions lorsque l’on comprend qu’il ne reste plus beaucoup de temps à l’un des deux manchots.

Leave A Reply